Le Réveil de la force : Rey, une héroïne née sous le signe du Bélier

Q

uelle bonne idée d’avoir choisi Daisy Ridley pour interpréter Rey, la nouvelle héroïne de la saga Star Wars ! Car qui mieux qu’une native du Bélier pourrait incarner le renouveau, l’espoir ou comme le souligne le nom du film avec à-propos, « Le réveil de la force » ? Dans ce nouvel article cinémastrologique, nous allons donc nous pencher sur l’archétype Bélier de ce personnage, mais aussi un peu sur son histoire, qui reflète étonnamment le thème natal de l’actrice.
Mais d’abord, quelques mots-clé sur le signe du Bélier :
  • volontaire, droit, franc, optimiste, courageux, dynamique, intrépide, spontané, indépendant, esprit de compétition
  • impatient, impulsif, colérique, manque de tact, agressif, égocentrique, naïf, gaffeur, dominateur

Rey, une fille qui n’a pas froid aux yeux

I

ndépendante, Rey l’est sans aucun doute. Elle vit seule sur la planète Jakku et ne doit sa survie qu’à son courage et à son esprit d’initiative.  Très physique et débrouillarde, Rey est toujours en action, et plutôt en mode musclé. Disons-le tout de suite, ce n’est pas parce qu’elle est une fille qu’il lui importe d’être douce et féminine ! Car contrairement au signe de la Balance – son signe opposé et complémentaire – elle ne cherche pas à plaire et se moque bien de ce que l’on peut penser d’elle. Se soucier de son apparence (ou faire cas des bonnes manières pour ne pas froisser autrui) ne fait pas parti de son monde. Elle est naturelle, directe, donc sans artifice et sans détours.

O

n critique souvent les Béliers sur leur tendance à agir sans réfléchir, et donc à faire de grosses bourdes et pas mal de dégâts, bien qu’ involontairement. Avec ses prises de décision au quart de tour, Rey n’échappe pas à la règle ! Mais cela a aussi des côtés sympathiques, car en fin de compte, si elle agit sans réfléchir, alors ses actions sont sans arrière-pensée… La spontanéité et la pureté des intentions de Rey sont directement liées à cette absence de calculs derrière ses actes. Ajoutons à cela de belles qualités de cœur : courage, franchise, droiture, ardeur, Rey sauve volontiers les plus faibles qu’elle… mais n’aimera pas trop devoir s’en occuper pas la suite !

Tu peux venir avec moi, mais ne me ralentis pas !

En effet, contrairement au signe du Cancer qui lui adore protéger les personnes plus fragiles, Rey se sent plutôt encombrée par les individus qui dépendent d’elle. Même quand il s’agit d’un droïde. Et puis, elle manque singulièrement de patience. L’impatience et le passage en force sont donc les deux écueils du signe, les Béliers étant bien connus pour recourir à la violence, ou pour s’emporter avec colère quand ils se sentent empêcher d’agir. (Mais ne me faites pas dire ce que j’ai pas dit : la nature fondamentale du signe du Bélier est d’entreprendre, pas d’agresser !) Et là encore, Rey est une digne représentante du signe : une vraie tête brûlée !

Droit devant !

E

n parlant de brûlé, rappelons que le Bélier  est un signe de Feu. Le signe du Bélier a son petit tempérament et sa petite fierté. Dans le film, Rey n’accepte l’aide de personne ; elle ne veut pas non plus qu’on lui « tienne la main »- encore moins de la part de Finn, son coéquipier – et se croit assez grande pour se sauver toute seule en cas de danger. Surtout, elle est habitée par ce tempérament de leader qui nous la montre toujours au devant de l’action ou aux commandes, mais jamais au second plan ou à la traîne.

tatatatan tan…

A

vec tous ces attributs, rien d’étonnant à ce que nous la retrouvions parmi les membres de la résistance. La résistance, dans Star Wars, ce sont des individus nobles et courageux qui refusent de se soumettre au 1er Ordre, ne transigent pas avec leurs principes et utilisent la lutte armée si nécessaire. Pour le bien de l’humanité, bien sûr… Car même si, comme beaucoup de Bélier, Rey est une individualiste, quand une cause lui tient à cœur elle y met toute son énergie. Or, non seulement elle s’engage du côté de la résistance mais elle en  devient de surcroît le fer de lance. Expression toute désignée en l’occurrence, le fer étant associé à la planète Mars qui gouverne le signe du Bélier. (De même, pour la symbolique, peut-on rajouter que Mars est en relation avec la couleur rouge – celle de son sabre laser – et que le signe du Bélier est associé à la tête dans le corps humain, que l’on voit bien en avant sur l’affiche du film). Il n’en demeure pas moins qu’ avec cette manie d’agir sur des coups de tête et sans retenue, il lui faudra apprendre à distinguer le courage de la témérité. Peut-être en conjuguant quelques vertus Saturniennes à son caractère intrépide ?

Le vrai courage est d’avoir suffisamment de maîtrise de volonté pour faire ce que tu sais être juste. Denis St-Pierre


M

ais au fait, d’où vient-elle et qui est-elle, cette jeune aventurière intrépide ? Nous ignorons pratiquement tout de ses origines et de son histoire. Tout comme elle, d’ailleurs, puisqu’elle a été abandonnée sur la planète Jakku étant enfant, une planète au climat rude et à l’environnement hostile. Devenue une jeune adulte, nous la découvrons combative, certes, mais surtout incroyablement seule, sans ami, famille, complice ou personne de confiance autour d’elle. Un véritablement désert affectif. Pourtant, quand l’occasion se présente de quitter définitivement cette planète ingrate, elle hésite. Qu’est-ce qui peut bien la retenir ?
Rey enfant -Lune Cancer NS opp. Neptune

Rey enfant

C’est que, depuis le jour de son abandon, elle n’a jamais cessé d’attendre le retour des personnes qui l’avaient laissée sur Jakku. Cette persistance du passé a de quoi surprendre et on comprend dès lors l’importance de cette décision (partir ou rester sur Jakku ?) pour le processus de croissance de Rey. Car même si Rey semble être une personne autonome et mature, elle est encore, psychiquement, cette petite fille abandonnée qui attend ses « tuteurs ». Dans le thème astral de l’actrice Daisy Ridley interprétant Rey, nous retrouvons justement le Nœud Sud en Cancer avec la présence de sa planète maîtresse, la Lune. Très émotive et sensible, il est permis de penser que sa tendance à attaquer au moindre danger est en réalité un moyen de se protéger et de masquer sa grande vulnérabilité. Car comme chacun sait, la meilleure défense, c’est l’attaque.
L’attachement problématique (car trop marqué) au passé, à la famille et à l’enfance est  généralement la signature de cette position du Nœud Sud en Cancer. Qui plus est, la Lune est opposée à Neptune : la tendance à la rêverie, la dépendance, la sensibilité à fleur de peau et la passivité sont décuplées. Pour se mettre en route, pour aller vers le Nœud Nord en Capricorne, Rey doit donc quitter toutes formes de dépendance et cesser de rechercher la sécurité à tout prix; elle doit surtout cesser d’espérer que quelqu’un va revenir la chercher et prendre sa vie en charge à sa place. C’est pourquoi elle doit partir de cette planète qui fut son refuge avant de devenir sa prison, faute de pouvoir dépasser le traumatisme qui a stoppé son évolution. Par ailleurs, Neptune ainsi qu’Uranus sont également carré au Soleil en Bélier : les deux Luminaires -le Soleil et la Lune, représentant les images parentales- sont donc colorés par Neptune et Uranus.  Énigmatiques parents, idéalisés et inaccessibles…comme souvent dans le cas d’un abandon !
Thème astral de Daisy Ridley, née le 10-04-1992 à Londres, heure inconnue

Thème astral de Daisy Ridley, née le 10-04-1992 à Londres, heure inconnue

Rey et la princesse Leila : un possible lien de parenté ?

L

e Nœud Nord de Daisy Ridley  se trouve donc dans le signe du Capricorne, un signe qui demande l’apprentissage de l’autonomie et le fait d’assumer la prise en charge de sa vie. Rey, l’héroïne qu’elle incarne, va relever ce challenge en s’engageant dans la résistance comme le suggère Saturne -planète maîtresse du Nœud Nord en Capricorne- en Verseau. S’engager dans une organisation, servir un collectif, faire l’apprentissage de la solidarité, de la fraternité, défendre une cause pour le bien de l’humanité… Autant de déclinaisons possibles du symbolisme du Verseau et de ses envolées humanistes et progressistes. Cet apprentissage nécessitera de traverser des périodes d’adversité, des remises en cause profondes et radicales, d’essuyer des pertes (Saturne est carré à Pluton), et permettra finalement de travailler sa résistance psychologique en apprenant à maîtriser ses nerfs et à fortifier son mental (Verseau). En somme, la voie royale pour un apprenti Jedi en lutte avec le côté obscur de la force !
Enfin, et pour l’anecdote, les similitudes entre les thèmes de Daisy Ridley et Carrie Fisher sont plutôt bluffantes. Nous retrouvons dans les deux thèmes :
  • la Lune conjointe au Nœud Sud (en Cancer pour l’une, en maison IV pour l’autre)
  • Saturne maître du Nœud Nord (en Capricorne pour l’une, en maison X pour l’autre) en carré à Pluton
  • Mars en poissons opposé à Jupiter en Vierge
  • Et le Soleil en aspect à Neptune et Uranus
S’il n’y a pas de lien de parenté entre les deux actrices, il est en revanche permis de se poser la question pour ce qui est des deux héroïnes du film : Rey appartiendrait-elle à la famille de la princesse Leila ? Nous le saurons -peut-être !- dans le prochain épisode 😉

Cet article vous a plu ? Dites le dans les commentaires 😉

A lire également sur les signes de Feu  :

La folle journée de Ferris Bueller

Sur les signes d’Air :

The Lobster, la répression des sentiments


Pour recevoir les prochains articles et toutes les actus, abonnez-vous à la Newsletter ! Il vous suffit de rentrer votre adresse mail dans le module blanc prévu à cet effet (en haut à droite de l’article) et de valider votre inscription depuis votre boîte mail.

Merci, et bonne visite à tous !

 


Enregistrer

Pas encore de Commentaires.

Laissez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *